Langage scientifique, stéréotypes de genre et représentation du corps

slate.fr


“Dire que le spermatozoïde pénètre l’ovule, c’est faire de lui un preux chevalier”, article de Daphnée Leportois.

“Les stéréotypes de genre cachés dans le langage scientifique de la biologie…
…Pourquoi la biologie reproduit-elle en les naturalisant les stéréotypes d’un ovule passif qui se laisserait pénétrer par les spermatozoïdes, alors qu’il n’en est rien? …Eh non, les gamètes mâles ne sont pas de vaillants chevaliers lancés dans une course folle pour fusionner avec un gamète femelle qui attendrait nonchalamment le baiser princier du vainqueur qui viendrait réveiller la Belle au bois dormant…”

Pour lire l’article :


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial