Le sport, efficace comme un médicament

sante.lefigaro.fr


Étude de l’Inserm. Activité physique et maladies chroniques.

“Dans le détail, l’expertise collective passe au crible les effets de l’activité physique sur dix maladies chroniques fréquentes dont le diabète de type 2, la BPCO, l’asthme, l’insuffisance cardiaque ou l’obésité. Les bénéfices mis en évidence par la littérature scientifique sont nombreux….
Pour les experts, l’intérêt de proposer une activité physique encadrée à ces patients ne fait plus de doute… L’important est de proposer des activités personnalisées, adaptées aux goûts, capacités et limites de chaque malade”

Pour lire l’article :


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial