Sédentarisation et fragilisation du squelette

liberation.fr

Des anthropologues américains et anglais ont étudié l’évolution de la densité osseuse du squelette humain de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs à nous autres, sédentaires connectés : “Les os de nos jambes sont 20% moins denses qu’il y a douze mille ans.”

«Les humains contemporains vivent dans un environnement culturel et technologique incompatible avec leur adaptation résultant de l’évolution. […] Il y a sept millions d’années d’évolution des hominidés qui les a adaptés pour l’action et l’activité physique nécessaire à leur survie mais depuis seulement une centaine d’années nous sommes dangereusement sédentaires… Nous n’avons pas évolué pour être assis dans une voiture ou à un bureau ! » Colin Shaw, professeur à l’université de Cambridge.

Pour lire l’article

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook